• Pourquoi choisir DBC ?
    Une connaissance concrète de l’industrie
  • Pourquoi choisir DBC ?
    Le meilleur rapport qualité / prix
  • Pourquoi choisir DBC ?
    Une connaissance concrète de l’industrie
  • Pourquoi choisir DBC ?
    Une connaissance concrète de l’industrie

Prix optimisé d’une assurance multirisque industrielle

Le prix d’une assurance multirisque industrielle est fonction de nombreux paramètres et notamment le type d’activité et son ampleur.

Notre cabinet DBC assurances est spécialisé en risque industriels depuis plus de 20 ans. Nous avons réalisé plus de 1000 études des dangers pour différentes activités industrielles (traitement de surface, papeteries, cartonneries, déchetteries, centres de tri, silos de céréales, process pétro chimiques, stockages d’alcool, centres de valorisation des solvants, secteur médical…) autant d’activité à risques qui nécessite une parfaite maîtrise des outils d’évaluation des risques et avant tout une connaissance détaillée et de terrain des installations industrielles.

Notre connaissance du monde industriel et de ses spécificités, alliée à notre approche pragmatique et réaliste des risques nous permet d’optimiser vos primes d’assurances.

La prime d’assurance est liée à la criticité du risque C qui est calculée par multiplication de la gravité (G) et de la fréquence ou la probabilité du risque (P).

Criticité = Gravité X Probabilité

En conjuguant un niveau de probabilité et un niveau de gravité tous deux élevés la criticité est très élevée et la prime d’assurance pour votre multirisque industrielle s’envole.

Il faut donc agir sur la gravité et ou la probabilité pour tenter de diminuer votre prime.

Plusieurs moyens s’offrent à nous.

Le niveau de gravité est souvent difficile à diminuer car il est lié directement à l’activité et à son niveau. La gravité étant liée à un scénario d’accident potentiel ou encore à un sinistre majeur, le risque zéro n’existant pas, le seul moyen de diminuer la gravité serait par exemple de délocaliser le site industriel pour s’affranchir d’un contexte environnemental sensible ou encore diminuer les niveaux de garantie en diminuant les outils de travail ou les volumes de matières premières ou encore de produits finis.

Ces derniers sont en général déjà optimisés dans l’industrie étant donné les coûts qu’ils génèrent (coût des immobilisations, des stocks, budgets des amortissements…).

Sauf cas exceptionnels (sites anciens avec des machines inutilisées, sites en cours de reconversion, multi-sites industriels avec friche …), ce n’est donc pas par ce biais qu’une réduction de la prime d’assurance multirisque industrielle peut être optimisée.

A noter que la gravité peut cependant être réduite pour des activités spécifiques impliquant un risque majeur. Les exemples sont les suivants : un risque d’explosion peut être réduit par la mise en place d’évents calculés selon les normes NFPA par exemple ; les effets d’un incendie sur les Tiers  peuvent être annulés par la mise en place d’un mur coupe-feu de degré adapté et validé après contrôle par un organisme certifié, le risque de pollution du milieux naturel peut être annulé grâce à la mise en place d’un système de vanne automatique asservie à une centrale et un bassin de rétention des eaux polluées.

 

La probabilité du sinistre est un paramètre sur lequel l’industriel est plus à même d’avoir un impact.

En effet, il s’agit de limiter la probabilité d’occurrence d’un risque donné.

Dans le cas de l’incendie, l’industriel peut intervenir de différentes manières et notamment en mettant aux nomes ces bâtiments vis-à-vis de l’accessibilité des secours, du désenfumage et des cantonnements. Ces derniers limitent en effet la propagation de l’incendie aux bâtiments adjacents.

Les mesures les moins coûteuses sont les mesures organisationnelles. Certaines compagnies plus spécialisées en risque industriel prennent en compte ce type d’action pour la révision de leur prime d’assurance multirisque industrielle.

Ces mesures peuvent être dans le cadre de l’incendie, l’ilôtage des matières premières et produits finis ou semi finis, la limitation des hauteurs de stockage, l’éloignement des matières combustibles des sources d’ignition, le respect de procédure de travail par point chaud…

Les mises aux normes des installations électriques est un point très important car les départs d’incendie sont souvent liés à des défaillances sur les armoires électriques, TGBT ou les transformateurs.

D’autre part, les mises aux normes des installations d’extinction d’incendie (Réseau incendie armé et extincteurs mobiles notamment) permettent au personnel du site d’intervenir dès le début d’incendie et donc de circonscrire celui-ci. L’efficacité de tels systèmes implique la formation d’une partie du personnel du site à leur utilisation.

L’engagement du chef d’entreprise sur un plan de mise en conformité et de formation est donc un moyen de réaliser de sérieuses économies.

Par ailleurs, l’engagement d’une certification annuelle par un organisme agréé avec notamment les classiques certificats Q1, Q 4, Q 5, Q , Q18 et Q19 est un gage supplémentaire pour l’assureur.

Il existe bien sûr d’autres méthodes pour réduire les risques et les primes d’assurance des multirisques industrielles.  

DBC assurances a développé une approche globale prenant en compte l’ensemble des risques couvert et permettant systématiquement la réduction des risques et de la prime d’assurance.

Cette approche passe notamment par la réalisation systématique avant toute proposition de multirisque industrielle d’un audit des installations.

N’hésitez pas à nous consulter pour discuter de votre projet.

Notre audit est gratuit et il est en général gagnant-gagnant.

En effet, pour l’industriel, c’est le gage d’avoir une vision d’un expert indépendant avec des conseils adaptés et pragmatiques sur ces risques et sur ces garanties actuelles.

Pour notre cabinet c’est gagnant car dans la plupart des cas, vous êtes très satisfaits de notre approche spécifique et adaptée à votre activité et vous nous demandez une proposition de prime d’assurance…

Demande de renseignement

Contactez nous au

02 43 21 09 29

ou

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer Tout accepter Personnaliser